Forum du Loup de la marek

LeLoupDeLaMarek : On n'habite pas les même régions, mais on partage la même passion
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 24 août 1988, G. Martel devenait Président....

Aller en bas 
AuteurMessage
david6262
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 182
Localisation : béthune (62)
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: 24 août 1988, G. Martel devenait Président....   Sam 24 Aoû - 11:42

" Ce samedi, Gervais Martel fête le 25e anniversaire de son arrivée à la présidence du RC Lens. Le natif d’Oignies a en effet hérité de cette fonction le 24 août 1988. Il était alors âgé de 34 ans. Pour marquer cette date d’anniversaire, Lensois.com vous propose de découvrir l’article « Martel président, un 25e anniversaire en 25 dates ». Vous pourrez revivre au travers de cette lecture des moments clés de l’ère Gervais Martel au Racing. Heureuses, grinçantes, maudites, anecdotiques ou pleines d’espoirs, ces 25 dates retracent un pan de l’histoire Sang et Or."
info lensois.com

_________________
lensois un jour, lensois toujours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.wanadoo.fr/leloupdelamarek
david6262
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 182
Localisation : béthune (62)
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: 24 août 1988, G. Martel devenait Président....   Sam 24 Aoû - 11:50

" Ce samedi, l’emblématique homme fort du Racing fête le 25e anniversaire de son arrivée à la présidence du RC Lens. A cette occasion, Lensois.com vous propose une liste non exhaustive de 25 faits qui ont marqué son aventure à la tête du club artésien.

1987 : Gervais Martel, 33 ans, entre au Conseil d’Administration du club dont il suit les performances depuis son enfance. A cette époque, il est président et fondateur de l’hebdomadaire gratuit « Le Galibot ».

24 août 1988 : Gervais Martel arrive à la tête de la maison artésienne en lieu et place de Jean Honvault qui a démissionné 3 jours plus tôt. Le RC Lens tient alors son nouveau président.

31 mai 1989 : Lens termine sa saison par une défaite 3-1 à Toulon. Dernier et relégué en 2e division, le club artésien établit le triste record, toujours d’actualité, du plus petit nombre de points (17) de l’histoire de la première division.

1er juillet 1991 : A l’issue de l’exercice 1990-1991, le RC Lens signe son retour en première division. En effet, après une saison contrastée (une série de 7 matches sans victoire puis une autre de 18 matches sans défaite), le RC Lens se retrouve barragiste face au Toulouse FC. Les joueurs de la Garonne s’imposent 4-1 sur l’ensemble des 2 confrontations mais le RC Lens tient sa promotion en raison du dépôt de bilan des Girondins de Bordeaux.

15 février 1992 : Le stade Félix-Bollaert connaît la plus forte affluence de son histoire en championnat lors du match Lens-OM en première division : 48 219 spectateurs. Cette affluence ne sera battue par aucun club de l’élite jusqu’en 1998 et la rénovation du stade Vélodrome. Ce soir-là, les Artésiens s’imposent 2-1 face à l’OM de JPP et de Waddle grâce à des buts de Roger Boli et Francis Gillot.

14 septembre 1995 : Le RC Lens revient sur le devant de la scène européenne. Grâce à une 5e place en championnat la saison précédente, les hommes de Patrice Bergues disputent la Coupe de l’UEFA. Pour ce 32e de finale aller, ils balayent les Luxembourgeois de l’Avenir de Beggen par 6-0 à Bollaert avant de s’imposer 7-0 au retour. Les Sang et Or seront sortis en 8e de finale par le Slavia Prague (0-0, 0-1 ap).

2 mai 1998 : Finaliste de la Coupe de France, le RC Lens s’incline 2-1 face au PSG devant 77 000 personnes. Il s’agissait de la première finale de l’épreuve au Stade de France. Les supporters Sang et Or déployaient alors un tifo avec la mention « Le vent du Nord souffle sur la France. »

9 mai 1998 : Le RC Lens devient champion de France pour la première fois de son histoire ! En allant chercher le nul 1-1 à Auxerre grâce à une frappe de Yoann Lachor, les hommes de Daniel Leclercq décrochent le Graal et un billet pour la Ligue des Champions.

12 Juin 1998 : Le RC Lens et le stade Bollaert accueillent la Coupe du Monde 1998. En tout, 6 rencontres se disputeront dans l’antre des Sang et Or dont le 8e de finale France-Paraguay (1-0 ap) qui reste l’unique rencontre de la compétition à avoir vu son dénouement se jouer sur le règlement du but en or.

16 septembre 1998 : Le RC Lens joue le premier match de son histoire en Ligue des Champions. Face à Arsenal et à Bollaert, les Sang et Or réalisent un nul 1-1 grâce à une égalisation dans les arrêts de jeu de Tony Vairelles.

25 novembre 1998 : Lens bat Arsenal 0-1 à Wembley lors de l’avant-dernier match du Groupe E de la Ligue des Champions sur un but de Mickaël Debève. Le Racing devient alors le premier club français à s’imposer dans cette enceinte mythique.

8 mai 1999 : Le Racing remporte la Coupe de la Ligue en s’imposant 1-0 face FC Metz grâce à un but de Daniel Moreira. Super tifo des supporters lensois : « Quelle belle fin de siècle ».

20 avril 2000 : Lens quitte la Coupe de l’UEFA en demi-finale. Après un fantastique parcours et les éliminations de Kaiserslautern, l’Atletico Madrid et du Celta Vigo, le RC Lens tombe contre Arsenal. Défaits 1-0 à l’aller en Angleterre, les Lensois perdent 2-1 à Bollaert.

10 octobre 2002 : Le président Martel, Frédéric Thiriez, président de la LFP, et Jean-François Lamour, alors ministre des Sports, inaugurent le centre d’entraînement de la Gaillette, véritable joyau et centre d’entraînement novateur pour l’époque.

18 septembre 2001: Le stade Bollaert accueille le LOSC, sans stade aux normes UEFA, pour disputer ses matches de Ligue des Champions. Les Dogues joueront alors contre l’Olympiakos (3-1), La Corogne (1-1), et Manchester United (1-1). Gervais Martel prêtera à nouveau le stade lensois aux voisins lillois lors de la saison 2006-2007.

4 mai 2002 : Lens s’incline à Gerland face à Lyon (3-1) dans une dernière journée de championnat digne d’une finale. Entre le premier et son dauphin. Malheureusement, le Racing se fait doubler sur le fil et perd un titre de champion qui lui tendait les bras…

16 juillet 2002 : Gervais Martel cède l’un de ses meilleurs joueurs à Liverpool. El-Hadji Diouf est vendu pour 13 millions d’euros au club de la Mersey. Record de vente pour le RC Lens.

20 février 2004 : Gervais Martel annonce les ambitions du Racing pour les prochaines saisons via l’historique et fameux « plan quinquennal ». L’objectif principal imposé par le chef de file lensois : se qualifier régulièrement pour la Ligue des Champions, intégrer durablement le Top 30 européen et le Top 4 français.

20 août 2005 : Lens écrase Auxerre 7-0, victoire la plus large de l’histoire du club en première division. Le Racing avait battu Abbeville 8-0 lors de la saison 1988-1989 mais en D2.

28 mai 2007 : Francis Gillot, alors entraîneur du RCL, démissionne de ses fonctions après une cinglante défaite à Troyes (3-0). Ce revers lors de la dernière journée de championnat brise les rêves européens des Lensois qui ne se qualifieront pas pour la Ligue des Champions mais seront reversés en Coupe Intertoto. Le capitaine Seydou Keita quittera alors le club.

5 juin 2007 : Gervais Martel sort Guy Roux de sa retraite et lui propose d’entraîner l’équipe première du RC Lens. Le technicien accepte mais son aventure tourne au fiasco : il démissionnera au bout de 4 journées. Un coup médiatique que regrettera, plus tard, le président artésien. Un flop équivalent ou presque à celui de Rolland Courbis quelques années plus tôt.

29 mars 2008 : 9 ans après un premier sacre dans cette compétition, le RC Lens retrouve le PSG en finale de la Coupe de la Ligue. L’équipe entraînée par Jean-Pierre Papin et Daniel Leclercq sera défaite 2-1 et verra les Parisiens s’adjuger le trophée. Jour de la fameuse banderole qui fera couler beaucoup d’encre : « Pédophiles, chômeurs, consanguins : Bienvenue chez les Ch’tis ».

17 mai 2008 : Le RC Lens est relégué en Ligue 2 après un match nul à Bollaert face à Bordeaux (2-2). Le RCL possédait pourtant une armada qui, sur le papier, ne pouvait laisser imaginer un tel scénario en début d’exercice. Gervais Martel parlera alors de « tsunami ».

2 juillet 2012 : Gervais Martel est contraint de démissionner de son poste de président du Racing. Il n’a pas réussi au 30 juin à réunir les fonds nécessaires pour racheter ses parts auprès du Crédit Agricole Nord de France.

9 juillet 2013 : Accompagné du riche homme d’affaires azerbaïdjanais, Hafiz Mammadov, Gervais Martel reprend les rênes du RC Lens, un an après avoir quitté son poste de président."

info lensois.com

_________________
lensois un jour, lensois toujours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.wanadoo.fr/leloupdelamarek
 
24 août 1988, G. Martel devenait Président....
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un petit mot du président
» Les voeux du Président
» bonne année M le Président
» si vous étiez président?
» Le président d'Ajaccio s'est suicidé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Loup de la marek :: football :: Lens : sa vie, ses joueurs, tout ce qui tourne autour...-
Sauter vers: